Les plantes vertes en intérieur : guide de survie

Agrémenter un intérieur avec des plantes vertes est une idée simple et efficace pour y apporter vie et chaleur. Elles confèrent en effet une atmosphère apaisante et décorent à merveille toutes les pièces de votre maison : bureau, salon, chambre… et pourquoi pas même votre salle de bains !

Il existe une très grande diversité de plantes vertes dont certaines, faciles d’entretien, peuvent tout à fait être cultivées en intérieur. Il suffira de choisir une plante ornementale qui sera adaptée à la luminosité, la température ou au taux d’humidité de votre appartement. Grâce à nos conseils de jardinage et d’entretien, vous connaîtrez les bons gestes et saurez comment bien prendre soin de vos plantes ! Qui a dit que vous n’aviez pas la main verte?

Quand et comment arroser mes plantes d’intérieur ?

Evidemment, la question de l’arrosage des plantes d’appartement est cruciale. Si quelques astuces existent pour reconnaître quand votre plante a besoin d’eau et que certains grands principes généraux peuvent vous aider, n’oubliez pas que chaque plante est différente.

Néanmoins, préférez toujours arroser vos végétaux d’intérieur le matin et avec une eau à température ambiante. Cette dernière est plus facile à absorber pour vos plantes et son effet est donc plus bénéfique.

Vous pouvez également vous souvenir que lorsque la terre est sèche au toucher cela signifie votre plante a soif. Par ailleurs, il est toujours utile de savoir que les plantes d’intérieur doivent en général être plus régulièrement arrosées au printemps et en été. En automne et en hiver, période qui correspond le plus souvent au repos végétatif de votre plante, cette dernière n’a pas besoin d’être arrosée plus d’une fois tous les quinze jours.

Cependant, à l’instar du cyclamen, certaines plantes au contraire sont en floraison en hiver. Ainsi, le cyclamen peut très bien être cultivé en intérieur et fleurit entre les mois d’octobre et février. Plante hivernale, le cyclamen apprécie les pièces fraîches, bien éclairées, et avec un bon taux d’humidité. Si l’hygrométrie de la pièce dans lequel vous placez votre cyclamen n’est pas assez élevée, n’hésitez pas à le poser sur une soucoupe remplie de sable humide.

Bon à savoir également si vous avez tendance à oublier d’arroser vos plantes en pot : les besoins en eau des plantes grasses sont beaucoup moins importants que pour les autres. Habituées aux conditions d’extrême sécheresse, ces plantes font des réserves d’eau dans leurs feuillages, leur tronc ou leurs racines et puisent dedans en cas de besoin. Elles peuvent ainsi survivre plusieurs semaines voire plusieurs mois sans être arrosées.

Au contraire, les besoins en eau du bégonia d’intérieur sont très importants ! Il faudra l’arroser dès que la terre ne sera plus mouillée mais seulement humide. Tout comme l’amaryllis. Si vous partez en vacances et que personne ne peut s’occuper de vos plantes, il existe notamment des systèmes de réserve d’eau qui arrosent vos plantes en votre absence.

Enfin, pour maintenir un bon taux d’humidité pour certaines plantes vertes, il sera nécessaire de brumiser régulièrement leur feuillage : ficus et yucca en sont friands, mais également l’anthurium ou l’orchidée à condition de ne pas brumiser leurs fleurs !

Les plantes vertes d’intérieur ont besoin de lumière comme les autres !

C’est grâce à l’action de la lumière que le processus de photosynthèse peut se produire, soit la fabrication de matière organique par les plantes. La lumière est donc essentielle pour vos plantes d’appartement : outre leurs besoins en eau, la lumière est un enjeu vital !

Les bégonias sont grandement demandeurs de lumière. Il est donc conseillé de les placer dans un endroit très lumineux : sur le rebord d’une fenêtre, par exemple, orientée est ou ouest pour garantir à votre plante d’intérieur plusieurs heures d’ensoleillement par jour.

Le ficus et le yucca, deux plantes d’intérieur très prisées, sont faciles d’entretien et n’ont pas besoin de lumière directe. En revanche, il sera nécessaire de les placer dans une pièce lumineuse. Si le ficus manque de lumière, il commencera à perdre ses feuilles car il ne pourra pas réaliser correctement la photosynthèse nécessaire à sa santé.

Rassurez-vous, si vous vivez dans un appartement plutôt sombre ou mal éclairé par la lumière du soleil, cela ne signifie pas que vous deviez vous priver de plantes d’intérieur. Le spathiphyllum, par exemple, est une plante très adaptée aux appartements les plus sombres. Cette plante très décorative fleurit toute l’année. Mais entre autres vertus, elle est également dépolluante et filtre les particules nocives de l’air.

Vous pouvez également acquérir un palmier d’intérieur et ce même en ne disposant pas d’une serre ou de fenêtres exposées plein sud. Le palmier Areca, le plus facile à entretenir de tous les palmiers, n’a pas de grandes exigences. Il peut être placé à la mi-ombre et supporte une température autour de 20° toute l’année.

Quels sont les bons gestes pour prendre soin d’une plante verte d’intérieur ?

L’arrosage et la luminosité sont des éléments essentiels à la survie de votre plante. Mais d’autres éléments peuvent également les aider à se développer. Le rempotage et le taillage font partie des bons gestes à connaître pour prendre soin de vos plantes d’intérieur.

Comment préparer correctement le rempotage de votre plante

Votre plante doit être rempotée régulièrement afin que les racines puissent continuer à grandir. Choisissez un pot légèrement plus grand que le précédent et approvisionnez-vous en terreau adapté aux besoins de votre plante, afin qu’elle reste vivace.

Le rempotage se fait en général au début du printemps, période à laquelle votre plante va entrer en phase de croissance. Pour rempoter plus facilement votre plante d’intérieur, il est conseillé de ne pas l’arroser quelques jours avant afin de travailler une motte de terre sèche. Enfin, certaines plantes et fleurs demanderont également un apport d’engrais organique au moment du rempotage, et jusqu’à la prochaine floraison.

Les étapes pour réussir le rempotage de votre plante d’intérieur

Le jour du rempotage, assurez-vous que le nouveau pot soit propre et faites le tremper pendant une heure. Vous pouvez ensuite verser quelques centimètres de terreau dans le fond du pot.

Tenez délicatement la plante à rempoter par la base des tiges et retournez le pot en tapotant le fond pour que la motte se détache. Libérez doucement les racines et déposez votre plante au centre du nouveau pot bien à la verticale. Remplissez alors votre pot avec le terreau en vous arrêtant à deux centimètres du bord.

Quelles plantes faut-il tailler ou non ?

Certaines plantes peuvent être taillées pour des raisons esthétiques (conserver une forme harmonieuse, fleurissement dense et régulier) mais également pour leur donner plus de force et solidifier les tiges. Au sécateur ou à la main, il est ainsi recommandé au début du printemps de donner un coup de jeune notamment aux plantes grimpantes ou retombantes ainsi qu’aux bougainvilliers et hibiscus.

En revanche, pas de taille pour les ficus, les palmiers d’intérieur, les plantes cactées, succulentes ou les orchidées. En cas de besoin, il suffira de retirer délicatement à la main les fleurs ou feuilles abîmées.

Catégories

Les derniers articles

Guides Interflora

Interflora vous propose de nombreux guides et conseils pratiques autour de la fleur. Savoir les choisir, en prendre soin, comment et quand les offrir... Articles de fond et articles rigolos, guides d'achat, suivez-nous !

On peut vous aider ?

Besoin d’un renseignement sur votre commande ou sur la livraison ? Appelez-nous au 0825 20 20 20*
*20cts/min + prix de l'appel, 8h-18h du lundi au samedi